Mention légale

L'HISTOIRE DE L'ETABLISSEMENT

L’histoire de l’Hôpital Saint-Nicolas remonte très loin, au premier millénaire. Foulque III dit Nerra – Comte d’Anjou, au cours de son deuxième pèlerinage à Jérusalem est assailli par une tempête, près de Myrrhe. Il fait vœu de bâtir un monastère en l’honneur de Saint-Nicolas protecteur des gens de mer.

Après bien des vicissitudes dont l’existence est attestée par les fouilles qui ont permis de mettre à jour les fondations de l’église incendiée en 1793, l’ensemble du monastère fut déclaré “bien national”.

Tour à tour caserne, pensionnat, grenier d’abondance, hôpital militaire ou psychiatrique, l’Abbaye servait de dépôt de mendicité quand le département du Maine-et-Loire décida de la mettre en vente en 1834.

Le 30 novembre 1854, Marie Euphrasie Pelletier, fondatrice du Bon Pasteur acheta au département l’abbaye Saint-Nicolas. L’autre partie (locaux du logis abbatial et l’ensemble des biens) sont repris par la Ville d’Angers pour y recueillir d’abord les pauvres et ensuite les vieillards sous la forme traditionnelle de l’hospice.

Cette organisation fut celle de toute la fin du XIXème siècle.

Au XXème siècle, l’Hospice est transformé en maison de retraite puis en Hôpital en 1998.

Les évolutions de l'hôpital St Nicolas

1976-1977 : 1ère tranche

Le Clos de l’Abbaye 80 lits type EHPAD

1981-1983 : 2ème tranche

Les Sources : construction 80 lits EHPAD médicalisés

1989-1990 : 3ème tranche

Construction des locaux médicalisés L’Eau Vive 90 lits

1998

L’Eau Vive devient une USLD

1999

Transformation de 17 lits EHPAD en unités de 10 lits spécialisés Alzheimer

2001-2003 : 4ème tranche

Restructuration des anciens locaux des Provinces – 133 lits (dont 12 places en unité Alzheimer)

2008

La capacité reconnue en USLD à l’Eau Vive passe de 90 à 50 lits

2009

Ouverture de l’accueil de jour avec 4 places ( Résidence les Provinces)

2011-2012 : 5ème tranche

Les Jardins de la Doutre : construction de 51 lits et places. Regroupement des 2 unités Alzheimer avec une augmentation de capacité de 22 à 28 lits

2012

L’accueil de jour passe de 4 à 6 places

2015-2016-2017

Ouverture du PASA : décembre 2015

Labellisation en mars 2017

2018-2019

Capacité des lits en USLD est augmentée de 40 lits